Domaine de La Marie
***
Des vacances au pied du Luberon
Accueil
Facebook
Email

Les villages perchés

Bonnieux © Jean-Yves Fournier

Les reliefs du Luberon ont obligé nos ancêtres à bâtir leurs maisons sur les hauteurs. C’est ainsi que sont nés les villages perchés sur les 2 versants du Luberon.

Gordes, Bonnieux, Lacoste, Oppède Le Vieux, Ansouis, Cadenet, Lauris…

Découvrez ces fameux villages perchés :

 

Envie d'un hébergement près des villages perchés ? Cliquez-ici pour découvrir les gîtes du Domaine de la Marie à Peypin d'Agiues. 

Ansouis © Juliana

Non loin du Domaine de la Marie, vous retrouverez un village perché au nom de Ansouis classé parmi les plus beaux villages de France.

Chez nous, on prononce le "s" à la fin de son nom et on y va pour se balader dans les ruelles et calades dans un décor typiquement Provençal.  

Sur les pas de "Jean de Florette" ou "Manon des sources" de Claude Berri, découvrez les paysages et le patrimoine de ce village avec ses deux musées atypiques mais aussi l'architecture de son Château du XIIIe siècle et de son église ! 

Pour un article plus complet, rendez-vous sur : www.luberconcotesud.com 

Envie de passer quelques temps près des villages perchés? Le Domaine de la Marie vous accueil en pleine nature Provençal, pour plus d'infos et tarifs cliquez : ici 

Village perché - Oppedette-le-Vieux © OTLMV Matthieu Raffier

Oppède-le-Vieux, un village médiéval du Luberon : Oppède-le-Vieux est un petit village médiéval du Luberon perché à 300 m d’altitude. On peut monter sur les hauteurs et se balader dans les ruines d’un château. On a aussi une vue panoramique sur l’ensemble du Luberon.

On peut aussi visiter le jardin paysager d’Oppède-le Vieux qui s’étend au pied du village : on peut découvrir une dizaine de terrasses où poussent plus de 80 espèces rustiques, plantes herbacées, arbustes et arbres du Luberon. Nos voyageurs en herbe ont pu renifler quelques plantes aromatiques comme le romarin et la sauge.

 

Village perché - Bonnieux

L'architecture de Bonnieux, cité papale pendant environ 500 ans, témoigne du prestige de ses occupants au cours des siècles : dignitaires ecclésiastiques, comtes, seigneurs... jusqu’à la modernité du XIXe. Moins touristique que Gordes, le village a conservé toute son authenticité, ses rues escarpées et pentues, ses fontaines et ses lavoirs, sa vieille église - ou église haute, mélange de roman et gothique - et une vue qui se mérite...

Toujours en hauteur, la Tour Philippe, conçue par l’artiste sculpteur Philippe Audibert, il voulait voir la mer - il est mort avant d’achever son projet. Par beau temps on peut voir l’étang de Berre !

À voir si possible, le Jardin de la Louve (se renseigner à l’office du tourisme), magnifique orchestration de la nature, il a été créé en 1990 par Nicole de Versian et a reçu une distinction : label "jardin remarquable".

Au printemps, un doux parfum de lavande accompagne les promenades jusqu’à la fin de l’été, les abeilles se délectent de ces fleurs pour nous régaler de leur miel de lavande. Son huile essentielle a des vertus médicinales (calmante, antiseptique, bactéricide...). Deux distilleries à visiter : Les Agnels à Buoux et Apt Aromatiques à Apt. Au col pointu, si vous allez en direction d’Apt, le Mas des abeilles vous accueille pour déguster toutes leurs fabrications à partir de la lavande.


plus d'infos : ici 

Village perché - Gordes

Son histoire, sa richesse architecturale et patrimoniale, ses panoramas à couper le souffle, paysages et nature protégées sont autant d’invitations à la découverte de ce petit joyau provençal.

Gordes s’érige tel une citadelle en offrant au regard les témoins de son passé, château protecteur majestueux, église massive aux allures défensives, enceinte de hautes bâtisses qui surplombent le précipice et les ruelles étroites permettant d’échapper aux assauts du Mistral, Le bourg se développe dès le 11ème siècle autour du château fort pour devenir une véritable forteresse protégée par des remparts dans les périodes troubles du Moyen-Age.

L’histoire de Gordes est marquée à la Renaissance par la puissante famille provençale Simiane d’Agoult en la personne de Bertrand Rambaud de Simiane qui au 16ème siècle remanie et agrandi le château.

L’époque moderne est laborieuse et industrieuse. L’agriculture reste l’activité essentielle mais le plus souvent elle ne permet pas de subvenir aux besoins de la population. Dans le village se développent des activités artisanales : filatures de soie, tanneries, cordonnerie, et tissage de la laine qui procurent du travail et permettent pour bon nombre de gordiens d’améliorer un quotidien difficile.

Plus d'infos sur Gordes : ici 

 

 

Domaine de La Marie
6 Chemin de Raye Perdue 84240 Peypin d'Aigues
+33 (0)9 64 11 87 55 ~ gitesdelamarie@gmail.com ~ Mentions légales
Dobeuliou Création Internet Dobeuliou Création Internet à Marseille & en Drôme provençale
Domaine de La Marie